#JeSuisCharlie

220px-Charliehebdo

Tout le monde a déjà écrit trop sur l’attentat parisien, mais j’aimerais y ajouter quelques mots d’inspiration. Tous les victimes, quels qui ce soient, à Paris, aux Pays-Bas, ou autre part dans le monde, ont mes sympathies pour la liberté qui leur est escroqué par les islamistes. J’aimerais dire cela d’abord, puisque vous ne pourrez jamais m’accuser d’être insensible.

Mais j’ai d’autres choses à raconter. Je n’ai jamais vraiment aimé la religion, mais cela n’interdit pas sa existence. Par analogie, je n’aime pas Pizza Hut mais je ne vais pas leur interdire de vendre des pizzas vraiment cons. Bon. Je ne suis pas accord avec l’idée d’un homme (femme/plat de fromage/souris/oiseau/mosasaure/autres espèces quasi-vivantes) mystique qui me dit de marmotter des prières vraiment bêtes le dimanche. Je ne comprends, encore plus fortement, pourquoi on croit au dieu (je ne l’accorde pas de respect – il faut le gagner!) qui prescrit aux femmes de porter des hidjabs ou de se mutiler. Mais ce n’est pas défendu – on a le droit, au moins aux Pays-Bas et si je me souviens bien également en France, d’être fou. Je peux vraiment penser qu’on est fou et après commander un thé chez lui, si ça me goûte. Mais je n’aime pas les idiots qui utilisent cette bête idée afin d’être violent et stupide. Donc, j’écrirai une lettre aux fondamentalistes islamiques. Sans formules de politesse, parce qu’ils ne les méritent pas.

Donc, aux fondamentalistes (Al-Qaeda, ISIS, et tout votre entourage):

Vous allez pourtant trop loin quand vous commettez des actes qui vont contre toute loi démocratique que nous avons installée en France (ou Pays-Bas/Belgique/Norvège. Probablement même en Tatarstane). On compte meurtre, attentat, et violence contre des citoyens français (musulmanes, laïcs, chrétiens etc) parmi ces crimes. Là on trouve le point final – vous avez le droit de penser que Allah est le dieu le plus magnifique, vous avez même le droit de penser que les femmes sont des êtres totalement bêtes – mais ce privilège comme nous vivons dans un pays (quasi-)démocratique, doit être réciproque. Alors si vous avez le droit de penser que les femmes sont bêtes, j’ai le droit de penser que vous êtes des crétins.

Mais si vous attaquez les instituts qui défendent cette principe par moyen de l’humour, vous, à mon avis, avez perdu le droit de vous nommer français. Il ne s’agit pas de punir – il faut tout simplement reconnaître si vous voulez vivre par vos lois fondamentalistes, vous devrez trouver un pays qui convient à ce besoin. Mais pas en France, pas aux Pays-Bas, et pas à chaque autre pays qui soutient la liberté de ses citoyens. Vous n’aimez pas la loi – trouvez un meilleur pays. Les français décident ensemble ce qu’ils pensent être le meilleur chemin – pas vos armements. Cassez-vous et fichez-nous la paix.

Vous ne serez plus français. Vous n’avez pas le droit d’avoir le passeport d’un pays où vous ne voulez évidemment pas vivre. Vous pouvez tuer des innocents quelque part d’autre où cela reste possible, mais pas ici, et certainement pas ces qui se moquent de la société d’un façon amusant et étroit. Si cela vous ne plaît pas – je m’en fous. Vos hidjabs ne me plaisent pas non plus. Et vous ne me voyez jamais en train de tirer des coups avec un kalachnikov ayant l’intention de massacrer des innocents. SI CELA VOUS NE PLAÎT PAS – LA PORTE EST OUVERTE. IL NE FAUT QUE SORTIR. Et vous ne rentrez plus – vous avez décidé de ne pas suivre la loi française. Restez là où on n’entend pas vos plaintes stupides sur un mec avec un grand moustache qui dit des bêtises sur des gens dans le désert.

Il nous faut (ceux qui luttent contre l’extrémisme) du courage. Le courage de dire ce que nous pensons, même quand cela va contre les opinions populaires. Le courage de nous en ficher ce que disent les gens. Le courage d’être ridicule et faire rire ceux qui veulent nous entendre. On utilise ses stylos et ses mots et son bon comportement contre la violence. On montre par ses actions qu’on est le meilleur. Le courage de dire la vérité mille fois si quelqu’un ne veut pas la comprendre à cause de ses préjudices. Le courage de lutter contre les stupidités, les crétins et les idiotes qui pensent que c’est logique de tuer au titre d’un homme imaginaire. Comme c’est évident.

J’espère que chaque hebdomadaire, chaque revue, chaque journal, francophone ou non, publiera les dessins satiriques de Charlie. Encore et encore, jusqu’au moment où vous comprendrez que cela, aussi, fait partie de notre pays et de notre démocratie. Je laisse la choix à vous.

Je suis Charlie.

Annonser

Om joannavanschaik

Science communication graduate. Music, poetry, literature, travel, science and language collide in this blog.
Det här inlägget postades i Français och har märkts med etiketterna , , , , . Bokmärk permalänken.

Kommentera

Fyll i dina uppgifter nedan eller klicka på en ikon för att logga in:

WordPress.com Logo

Du kommenterar med ditt WordPress.com-konto. Logga ut / Ändra )

Twitter-bild

Du kommenterar med ditt Twitter-konto. Logga ut / Ändra )

Facebook-foto

Du kommenterar med ditt Facebook-konto. Logga ut / Ändra )

Google+ photo

Du kommenterar med ditt Google+-konto. Logga ut / Ändra )

Ansluter till %s